Rechercher
  • Rodrigue

Courir un mile en moins de 4 minutes était impossible jusqu’à ce que Roger Bannister le fasse




Je vais vous raconter l’histoire d’un homme qui a fait une chose impossible. Jusqu’en 1954, il n’était pas pensable qu’un homme puisse courir un mile (1,6 km) en moins de 4 minutes : c’était impossible. C’est ce que tout le monde croyait y compris les scientifiques de l’époque. Ils avaient d’ailleurs imaginé que l’homme n’avait pas été créé pour courir aussi vite. « Quatre minutes » étaient considérées comme la « Barrière impossible », au-delà des capacités humaines. Mais ça, c’était avant que Roger Bannister n’explose cette barrière.


Roger Bannister avait décidé briser cette barrière et rien n’allait l’arrêter. Bien qu’étudiant en médecine, il n’était pas un coureur amateur, il courrait depuis des années et passer la barrière des quatre minutes était clairement l’objectif de cette course ce jour-là. Il ne l’a pas fait à une compétition, mais une course chronométrée avec deux partenaires. Il a fait un mile en 3:59.4 ce 6 mai 1954. Son succès est venu contredire un fait que l’on considérait pour acquis depuis plusieurs décennies. Il a transformé l’impossible en possible.

Roger Bannister a sans doute dû faire face au découragement de ses pairs ou aux moqueries de son entourage à vouloir faire une chose que les scientifiques de son époque avaient considérée comme impossible. Il a dû maintenir un état d’esprit conquérant et continuer de croire qu’il pouvait le faire malgré toutes les tentatives infructueuses. Il a travaillé jusqu’au succès de son rêve. « L'étudiant en médecine de 25 ans était un homme de détails qui avait aiguisé ses crampons sur une meule le matin même pour se préparer à affronter les cendres grossières de la piste ; un homme de planification, rythmé pendant les deux premiers tours par Brasher et pendant le troisième tour par Chataway ; et un homme de passion refoulée, qui a lâché son sprint au bon moment dans le dernier tour pour franchir la barrière autrefois imprenable et accéder à l'immortalité. »


Depuis cet exploit de Roger Bannister, la "barrière des quatre minutes" a été surmontée par plus de 1,400 athlètes y compris des collégiens. D’ailleurs son record a été très vite dépassé. Qu’est-ce qui explique qu’après cet exploit de Roger Bannister autant d’athlètes soient arrivés à dépasser la barrière de quatre minutes alors qu’avant cette date il n’y a aucune référence officielle d’un athlète y étant arrivé ?


Je crois que la différence majeure tient à la foi, à la croyance qu’ont les coureurs de pouvoir courir un mile en moins de quatre minutes. Avant l’exploit de Roger Bannister, ceux qui ont essayé d’atteindre cet objectif de courrier un mile en moins de 4 minutes savait qu’ils essayaient d’accomplir une chose d’impossible. Par contre, après cet exploit de Roger Bannister, ils essayaient simplement faire comme Roger Bannister, « un homme de la même nature qu’eux ». Cet objectif est passé d’impossible à réaliser à possible : c’est toute la différence pour ceux qui vont essayer de l’atteindre.


L’histoire de Roger Bannister est porteuse de plusieurs leçons que nous pouvons retenir pour nos vies :

- Les choses (rêves, objectifs, etc.) que nous considérons comme impossibles à accomplir le sont seulement en raison de la connaissance que nous avons à un moment précis ;

- Voir les autres accomplir de grandes choses nous révèle le potentiel que Dieu a mis en chacun de nous et nous montre que nous pouvons aussi briller

- Nous ne devons pas nous limiter aux échecs des autres des autres, nous pouvons aller au-delà et il est possible de réussir,

- Nous ferions mieux de supprimer « impossible » de notre vocabulaire, car nous n’en avons pas la certitude ;

- Parce qu’une chose n’a jamais été faite, ne veux pas dire qu’elle est impossible


Qu’est ce qui vous retient encore ?


N’hésitez pas à Commenter, liker et partager pour inspirer d’autres

0 commentaire