Rechercher
  • Rodrigue

Comment gérer une crise en cinq étapes

Mis à jour : sept. 18

Depuis quelques mois, nous entendons sur tous les médias ce mot revenir sans cesse : "crise". Il est généralement prononcé par les journalistes sur un ton grave annonciateur des pires calamités. Sombrer ne doit pas être une option pour vous : vous pouvez surmonter la difficulté et même l’utiliser comme un tremplin pour vos victoires futures. Voyons dans ce billet ce qu’est une crise et comment la surmonter.

C’est quoi une crise et quels en sont les conséquences

La crise sanitaire que nous connaissons depuis le mois de Février 2020 a débouché sur une crise financière ou crise économique. Ces crises ont sans doute entrainées pour plusieurs sur des crises personnelles dans la vie de plusieurs : maladie (COVID19), perte d’un proche, pertes de revenus ou perte d’emploi, faillite d’entreprise, etc. Qu’est-ce qu’une crise ?


J’aime la définition de Myles Munroe : « Une crise est un événement, une circonstance ou une situation qui vous affecte, vous ou votre environnement, et sur lequel vous n'avez aucun contrôle ou aucune responsabilité directe ». Face à la crise, il n’y a rien que vous pouvez faire pour empêcher sa survenance. Vous ne pouvez pas à vous tous seul empêcher la propagation du virus, ou encore le confinement et les difficultés économiques des entreprises. Essayer de se battre pour empêcher la survenance d’une crise est semblable à vouloir se battre contre le vent. Par contre, vous pouvez limiter l’impact sur vous et vos émotions.


Les crises s’accompagnent toujours d’une forte charge émotionnelle : peur, dépression, frustration, anxiété, inquiétude, désespoir, etc. Nous ne devons pas méditer longtemps sur ces pensées qui sont très nocives pour nos vies. Sinon, nous entrerons dans un cycle négatif formé d’addiction (alcool, drogue, ex etc), abus à l’égard de notre entourage (physique ou verbal).


La vérité est que nous ne sommes pas démunis face à la crise ; nous gardons les pouvoirs les plus importants de nos vies.

Les trois pouvoirs (Pensées, Paroles, Actions)

Peu importe l’intensité de la crise ou son origine, durant cette période chacun d’entre nous garde ses trois pouvoirs. Ces trois pouvoirs ne sont pas liés à la crise. Vous les avez tous les jours, ils déterminent votre trajectoire et sont indispensables pour atteindre un succès durable.

Les trois pouvoirs

- Le pouvoir de choisir vos pensées : Durant une crise, l’unique chose sur laquelle vous avec un contrôle ce sont vos pensées. Vous pouvez et vous devez choisir les pensées que vous entretenez durant ce moment. Vous n’avez pas besoin d’effort pour penser négativement. Votre âme pendant ces moments fonctionne en mode automatique et favorise des pensées négatives.

Il ne s’agit pas non plus d’un déni de la réalité. Mais il s’agit de voir au-delà de ce que la situation présente nous offre.

Vos pensées détermineront vos mots





- Le pouvoir de choisir vos paroles : « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue » (Proverbes). Les mots que nous utilisons dans nos situations sont influencés par la façon dont nous percevons la situation mais surtout déterminent nos actions. Considérons ceci, pour le jeune qui vient d’achever ses études universitaires et qui est à la recherche d’un emploi, il est considéré comme étant un "chercheur d'emploi", car nous savons naturellement qu’il devrait en trouver. Par contre le salarié de 50 ans, à la recherche d’un nouveau travail est considéré comme étant un « chômeur » et il lui sera difficile d’en trouver un. Vous pensez que je joue sur les mots et vous avez raison. Les mots employés pour chacune de ces deux personnes sont chargées d’une énergie : l’une positive, dynamique et porteuse d’espoir et l’autre négative, définitive.

Vos paroles détermineront vos actions.



- Le pouvoir de choisir vos actions : vous ne pouvez pas changer vos circonstances mais vous pouvez


décider de la réponse que vous apportez. Vous restez maître de vos actions ou de vos réactions. Vous pouvez aussi décider de ne pas agir ou réagir. Posez donc des actions qui vous seront bénéfiques pour sortir de la crise : comment sortir de cette crise ? comment en limiter les effets sur ma vie ? Quelles opportunités puis-je saisir ?

Une bonne gestion de la crise repose sur votre capacité à maîtriser ces trois pouvoirs.





Gérer une crise en 5 Etapes

Voici cinq étapes qui mises en œuvre vous permettrons de sortir victorieux de la crise


1. Ne pas refréner ses émotions

Pleurer n’est pas un signe de faiblesse contrairement à l’idée répandue. Les pleurs émotionnels permettent de libérer les émotions, et de nous tranquilliser. Cela est dû à la libération de deux hormones durant les pleurs : l’ocytocine et les endorphines (Etudes). C’est pour cette raison que parfois après des pleurs nous pouvons aller dans des fous rires.

Mais il faut sécher ses larmes à un moment donné au risque de rester bloqué dans un cycle sans fin.

2. Se souvenir que rien n’est permanent

Aucune situation n’est permanente dans la vie excepté Dieu et ses promesses. La crise passera c’est certain. Autant vous n’avez pas pu l’empêcher de survenir autant vous ne pouvez l’empêcher de passer, Vous pouvez uniquement déterminer la façon dont vous serez affecté. Vous souvenir que rien n’est permanent restaure votre confiance dans le futur à produire un résultat pour votre vie, différent de celui que voyez à l’instant présent.

3. Garder une attitude positive

Il est indispensable de veiller sur vos pensées et d’entretenir des pensées positives. Ne vous laissez pas abattre par la situation mais regardez le futur avec espoir. De votre attitude découlent les mots que vous utilisez pour qualifier la situation dans laquelle vous êtes. Choisissez avec soin les mots que vous employés pour décrire votre situation. Il ne sert pas à grand-chose de passer du temps à raconter vos malheurs à tous ceux que vous rencontrés. Peu importe le caractère injuste de ce que vous avez subit le raconter sans cesse ne changera rien.

4. Chercher une réponse adaptée

Avant de chercher une réponse à la crise, il faut identifier les enseignements que vous pouvez en tirer par rapport à votre cas particulier. Puis réfléchissez ensuite aux réponses à apporter pour vous tirer de la situation dans laquelle vous êtes et Mettez en place un plan d’action.



5. Passer à l’Action

Il faut agir Dès aujourd’hui, pas plus tard, pas demain. Il faut dès à présent poser des actes de foi. S


i les actions à mettre en œuvre sont lourdes, il faut sans doute les décomposer en tâches plus petites.

La crise peut sembler insurmontable et généralement expose nos limites. Même si nous ne pouvons l’empêcher, nous pouvons choisir comment nous en sortirons : Grandi et victorieux ou vaincu et abattu. À vous de choisir.



Comment avez-vous gérer votre dernière crise ? Partagez votre expérience et vos conseils en commentaires ?

Gérer une crise


  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icon